Accueil

Études

UNE QUESTION QUI PEUT CHANGER VOTRE VIE?


Me permettez-vous de vous poser une question personnelle?

Avez-vous déjà expérimenté la présence de Dieu dans votre vie?


Ma vie a complètement changé depuis le jour où j'ai compris pour la première fois l'amour de Dieu. J'ai appris qu'il m'aimait d'une manière extraordinaire et voulait être toujours présent dans ma vie ; qu'il voulait que son Esprit demeure avec moi et en moi. (Si vous êtes incrédule à l'égard de l'existence de Dieu ou de la personne de Jésus-Christ, je vous encourage à lire le document  «365 preuves étonnantes que Jésus-Christ est notre seul espoir! », car la foi est indispensable pour s'approcher de Dieu et expérimenter Sa présence.) Dans Hébreux 11.6, la Bible nous enseigne que « sans la foi, il est impossible de lui être agréable, car celui qui s'approche de Dieu doit croire que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. »


Voici ce que j'ai appris :

Tous les hommes sont condamnés! La Bible déclare clairement qu'aucun homme n'ira au ciel ou évitera le châtiment éternel, à moins d'un miracle ! Dieu déclare que tout homme est pécheur et coupable. Dieu déclare que le coeur de l'homme est tortueux et méchant. La Bible enseigne que, à part Jésus-Christ, il n'y a pas un seul homme qui n'ait pas péché. Selon l'épître aux Romains au chapitre 3 et au verset 10 et 23: « Il  n'y a point de juste, pas même un seul ; car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. »  De même, Jacques 2.10 enseigne une réalité particulièrement troublante : que « quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. » C'est triste, mais il est clair que  tous les hommes sont condamnés !


J'ai appris qu'un sort terrible m'attendait à cause de cette réalité. La Bible déclare que « le salaire du péché, c'est la mort » (Romain 6.23). L'Apocalypse 20.11-15 décrit le jugement dernier et dit que « quiconque ne fut pas trouver écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu, ce qui est la seconde mort. » L'Apocalypse 14.11 déclare que ceux qui seront envoyés dans cet étang de feu ne cesseront pas d'exister, mais que « la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n'ont de repos ni jour ni nuit… »


J'ai appris que pour éviter ce sort terrible, je devais comprendre et agir selon 7 vérités bibliques :


1. Dieu nous aime. « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3.16). La Bible déclare que lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous ; et que le 3eme jour, il est ressuscité pour nous… (Romains 5.8, 1 Corinthiens 15.13). Oui, Jésus Christ a volontairement souffert pour vous et pour moi. D'ailleurs, la Bible enseigne qu'il était sans péché, mais qu'il a pris notre place, souffrant pour nos fautes.  Nous pouvons être graciés, car Il a déjà été condamné à notre place pour nos fautes. Jésus-Christ a dit : « je donne ma vie pour mes brebis » ; « Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jean 10 et 15). Dans 2 Corinthiens. 5.20, nous lisons : « Celui qui n'a point connu le péché (Jésus-Christ), Dieu l'a fait péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. »  Le prophète Esaïe a écrit : « ...il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui » et « ...parmi ceux de sa génération, qui a cru qu'il était retranché de la terre des vivants et frappé pour les péchés de mon peuple? » (Esaïe 53.5,8). « Dieu n'a pas épargné son propre Fils, il l'a livré pour nous tous » (Romains 8.32).


Oui, Dieu nous aime! Il nous aime tous, et qui que nous soyons, en dépit de nos péchés, de nos iniquités, de nos crimes, il nous offre une seconde chance. Il sera même patient comme un père l'est avec ses enfants, les aidants à marcher et à réussir dans tous les domaines. « Dieu use de patience envers nous, ne voulant qu'aucun périsse, mais que tous arrivent à la repentance » (2 Pierre 3.9). Mais attention, nous devons arriver à une pleine repentance pour être sauvé ! Nous devons expérimenter un miracle !


2. Seul un miracle produit par une pleine foi active en Christ peut nous sauver ! Jésus-Christ  dit dans Jean 3 que l'homme doit naître de nouveau, par l'Esprit-Saint, pour voir le royaume de Dieu.  « Si quelqu'un n'a pas l'Esprit du Christ, il ne lui appartient pas » (Rom. 8.9). Jésus Christ  déclare :  « Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14.6). Hébreux 7.25 dit: « Il peut sauver parfaitement tous ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » « Car il y a un seul Dieu et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous » (1 Timothée 2.5).

  

Nous devons croire pleinement en Christ, le confesser devant les hommes, et le suivre pleinement. Il nous dit : « Si quelqu'un vient à moi, sans me préférer à son père, à sa mère, àull ˆ sa femme, à ses enfants, à ses frères, et à ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Et quiconque ne porte   pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple. Quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple » (Luc14.26,27,33). « Suivez-moi, et je vous ferai pêcheur d'hommes » (Marc 1.17).


Le document « 365 preuves étonnantes que Jésus-Christ est notre seul espoir » souligne la réalité que notre foi n'est pas basée sur le néant, mais sur une base solide. Je vous encourage à l'étudier attentivement, car la foi est indispensable pour plaire à Dieu et pour recevoir son Esprit et donc sa présence. L'apôtre Jean nous écrit : « ...celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui ».

  

L'épitre aux Romains explique comment saisir ce salut. L'apôtre Paul a dit : « C'est la parole de la foi, que nous prêchons. Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Ecriture : Quiconque croit en lui ne sera point confus. Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé » (Romains 10.8-11,13).


3. Sans un changement de vie totale, il n'y aura pas de vrai salut. Selon 2 Cor. 5.17 et Ephésiens. 2.8, c'est par une relation réelle avec le Seigneur Jésus qu'on devient une nouvelle créature en Christ. Et pour cela, nous devons prier, nous repentir sincèrement, regretter et confesser nos péchés à Dieu, demandant pardon, et prenant la ferme décision d'abandonner tout péché et toute habitude mauvaise avec son aide. La Bible déclare que « celui qui cache ses transgressions ne prospère point,  mais celui qui les avoue et les délaisse trouvera miséricorde » (Proverbes 28.13).

  

Si vous n'avez pas encore lu la Bible, vous ne savez pas tout ce que Dieu veut et ne veut pas dans votre vie. Je suggère que vous lisiez les passages suivants pour en savoir plus : (1 Thessaloniciens 4 ; Galates 5 ; Ephesiens 4 et Romains 1 ; 1 Corinthiens 6.9-20 ; 2 Corinthiens 6.14 - 7.3 ; Colossiens 3 ; Apocalypse. 21.7-8 ; Jean 15).


«Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de toute iniquité ». (1 Jean 1.9). Les vrais chrétiens abandonnent  la cigarette, la drogue, les excès d'alcool, la sexualité hors mariage, la convoitise, la haine, le manque de pardon, la malhonnêteté, l'orgueil, l'égoïsme, les paroles insultantes, grossières et mauvaises… et ils commencent à aimer les autres comme Jésus-Christ nous a aimé.


4. Le baptême d'eau par immersion totale est particulièrement important, car il nous unit avec le Christ. Nous devenons une même plante avec lui par ce baptême selon Romains 6. Mais si tout le corps n'est pas plongé dans l'eau, on n'est pas baptisé ! Le Nouveau Testament a été écrit en grec, et les mots en grec traduits par "baptême" et "baptiser" signifient que tout le corps est plongé dans l'eau ! Les apôtres parlaient du fait d'être « ensevelis » avec Christ par le baptême (Romains 6.3-5 ; Colossiens. 2.12). Le Seigneur Jésus a dit  : « Celui qui croira et qui sera immergé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » (Marc 16.16). L'apôtre Pierre a dit, selon le grec : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit immergé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint Esprit. » (Actes 2.38). Si vous êtes catholique, et que vous doutiez de ce que je dis, je vous invite à lire le catéchisme du dernier pape qui a admis que le baptême par immersion totale est le baptême qui a été enseigné et pratiqué par Jésus-Christ et ses apôtres et selon Éphésiens 4.5, il n'y a qu'un seul vrai baptême !


Un peu d'eau sur la tête n'est pas un baptême, et le baptême de bébé n'est pas un baptême biblique ! Le Seigneur Jésus imposait ses mains aux enfants pour les bénir, mais Il ne les baptisait pas (Marc 10.13-16). Ce n'est pas sa volonté que l'on baptise les bébés, car le vrai baptême doit être précédé par une confession de foi en Christ et par une pleine repentance. Les enfants sont protégés et saints grâce à la foi de leurs parents selon 1 Corinthiens 7.14.


5. Si nous n'avons pas l'Esprit du Christ avec nous, nous ne pourrons pas prétendre être sauvés. L'apôtre Paul a dit :  « Si quelqu'un n'a pas l'Esprit du Christ, il ne lui appartient pas. » (Romains 8.9). Comment recevoir l'Esprit du Christ ? C'est par le foi et par        l'obéissance : Paul a écrit dans Galates 3:5 : "Celui qui vous accorde l'Esprit, et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc par les oeuvres de la loi, ou par la prédication de la foi ?"       Le Seigneur Jésus a dit : « Si vous m'aimez, gardez mes commandements et je prierai le Père et Il vous donnera un autre consolateur, l'Esprit de Vérité » (Jean 14.15-20). Nous devons donc demander avec foi et mettre ses commandements en pratique afin de recevoir son Esprit ! L'apôtre Pierre a parlé aussi de la nécessité de la repentance et du baptêull me d'eau pour recevoir  le don du Saint Esprit : « Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour la rémission de vos  péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Actes 2:36).

C'est aussi le Saint-Esprit qui nous donne l'assurance de notre salut. Il rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu (Romains 8.14).


Si nous ne croyons pas que le parler en langues soit indispensable au salut, nous croyons qu'il est normal que tous fassent cette même expérience que les 120 personnes ont faite dans la chambre haute. Remplies du Saint-Esprit, elles se mirent à adorer Dieu dans de nouvelles langues qu'elles n'avaient jamais étudiées auparavant, étant poussées  miraculeusement par le Saint-Esprit (Actes 2, Jean 4).     


Parlant de cette expérience avec le Saint-Esprit, Jésus-Christ avait dit à ses disciples : il demeure avec vous, mais il sera en vous"(Jean 14;17). Il a dit aussi : "Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous et vous serez mes témoins..."(Actes 1:8).  Paul a dit dans 1 Corinthiens 14, je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez (vs 5). En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères(vs 2). Celui qui parle en langues s'édifie lui-même(vs 4). Je rends grâce à Dieu que je parle en langues plus que vous tous(vs18). Cette expérience rendra la présence de Dieu encore plus forte dans votre vie.

    

6. Pour garder  son salut, il faut se laisser conduire par le Saint-Esprit toute sa vie. Selon Romains 8, pour être de vrais enfants de Dieu, étant adopté dans sa famille, nous devons recevoir son Esprit et nous laisser conduire par son Esprit. C'est en recevant son Esprit et en marchant selon son Esprit que nous pouvons vraiment expérimenter la présence de Dieu et vaincre le péché. (Romains 8.14-16 ; Galates 5).

Le Seigneur a dit : «  Mes brebis connaissent ma voix  et me suivent » (Jean 10). « Suivez moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes » (Marc 1.17).


Comme je l'ai déjà dit, le Seigneur a envoyé son Esprit pour qu'il soit en nous et pour qu'il survienne sur nous, pour que nous recevions la force de témoigner. Le parler en langues est toujours le signe et la manifestation de ce miracle (Actes 2, chap. 10 et 11 ; 1 Cor. 14.2 ; 5 .13-18). Recherchons le don du Saint-Esprit et tous les dons surnaturels que le Saint-Esprit a à nous offrir. (1 Cor. 12). Le miracle du parler en langues nous aide à être des croyants plus efficaces, joyeux et victorieux, et c'est la porte pour recevoir les autres dons surnaturels.


7. Sans beaucoup de persévérance, tout sera en vain. Je vous exhorte à méditer Luc 8 .4-15. C'est très important. Selon cette parabole, la persévérance est une des clés de notre victoire, car Jésus-Christ a dit : « Celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé » (Matt. 24). L'apôtre Paul a dit : « Travaillez à votre salut avec crainte et tremblement » (Phil. 2.12).

Les vrais chrétiens seront persécutés, mais ils peuvent persévérer avec joie et amour en dépit de la persécution (Matt. 5.11,12 ; 24.12-14). Nous devons persévérer surtout dans l'amour, dans la sainteté, et dans la recherche des âmes.

Le Seigneur Jésus a dit : « Je bâtirai mon Église, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. » Nous devons aimer, aider, et veiller sur les membres de son Église, étant fidèles aux réunions, et cherchant les âull ‰mes comme il l'a fait lui-même. « Si tu m'aime, pais mes brebis ; pais mes agneaux » ( Jean 21).

La Bible déclare : « Exhortez-vous les uns les autres chaque jour » ; « Veillons les uns sur les autres » ; « Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par l'eau de la parole, pour faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tâche, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable. » ( Hébreux 3.12-15, 10.22-25, Ephésiens 5.25).


A Timothée, l'apôtre Paul a dit : « Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous. Veille sur toi-même et sur ton enseignement ; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t'écoutent » (1 Tim. 4.1,16). Il a aussi dit : « Je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché l'Évangile aux autres » (1 Cor. 9.27).


Nous devons lire et méditer la Bible jour et nuit, en la serrant dans nos cœurs pour être victorieux (Psaume 1 et 119.11). Nous devons chercher à prier sans cesse (1 Thessaloniciens 5). Nous devons demeurer en Christ avec sa Parole demeurant en nous pour être pleinement bénis, efficace et heureux (Jean 15). Nous devons persévérer comme les premiers chrétiens l'ont fait.

S'il vous plaît, méditez Actes 2.41-47 qui en parle : « Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d'environ trois milles âmes. Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. La crainte s'emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres. Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun. Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Eglise ceux qui étaient sauvés. »


Jésus-Christ s'est donné pour avoir une telle Eglise! Si nous fixons nos yeux sur le Seigneur Jésus (Hébreux 12), il sera notre victoire. Nous ne serons plus esclaves du péché ou des habitudes mauvaises. « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libre » (Jean 8.36). C'est par sa présence que nous aurons la victoire, car 2 Cor. 3.17 déclare: « Le Seigneur, c'est l'Esprit ; et là ou est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté ».


Quand je suis arrivé en France il y a 35 ans, j'ai rencontré le pasteur Lauré. Son témoignage m'a fait comprendre que si nous faisons notre part pleinement, Dieu fera le reste. Avant sa conversion, cet homme était en prison pour des crimes graves. Il ne connaissait rien de Dieu, mais dans sa cellule quelqu'un avait laissé une Bible. Il l'a lue rapidement et a compris sans d'autre explication qu'il devait se repentir et changer de vie. Mais il s'est aussi rendu compte qu'il était rempli d'esprits mauvais. Il a demandé l'aide du Seigneur Jésus et s'est mis à jeûner, refusant de manger pendant plusieurs semaines. Le Seigneur l'a délivré, et après sa sortie de prison, il a fait le nécessaire pour être un disciple fidèle. Il est devenu même pasteur d'une Église évangélique de la Pentecôte.


Dieu veut aider tout homme à arriver à une telle pleine repentance. Il veut que tous les hommes connaissent sa présence, ayant une relation réelle avec lui. Il nous aime tous en dépit de nos fautes.


Si vous le désirez, vous pouvez commencer une marche vers la présence de Dieu dans votre vie, aujourd'hui, par une simple prière de foi.

Voici une prière que vous pourrez répéter. Si vous êtes sincère,  Dieu agira :

Père céleste, j'ai besoin de toi. Je reconnais que je suis pécheur. Tout homme est pécheur et condamné selon ta Parole. J'ai besoin de ton pardon et de ton aide. Je confesse que Jésus Christ est mort sur la croix pour mes péchés, qu'il est ressuscité le troisième jour pour ma justification. Je crois de tout mon cœur que tous ceux qui croiront dans son sang versé sur la croix seront justifiés et  sauvés de la colère à venir.


Père, au nom de Jésus Christ, pardonne-moi, purifie-moi, délivre-moi du pouvoir du péché. Éloigne de moi tout esprit mauvais et impur. Remplis-moi de ton Esprit, de ton amour, de ta pureté, de ta sainteté. Aide-moi à devenir un vrai disciple de Jésus Christ. Que je puisse mettre tous tes commandements en pratique. Aide-moi à pouvoir abandonner tout péché et toute habitude mauvaise. Aide-moi à aimer comme Jésus-Christ nous a aimé. Aide-moi à être fidèle, un gagneur d'âmes, une personne de prière et de la Parole, un modèle de foi et de pureté. Je persévèrerai pour réussir et pour accomplir ta volonté dans ma vie.


Seigneur Jésus, sois mon Maître, le Seigneur de chaque détail de ma vie. Père, je te remercie pour ton pardon et pour la vie éternelle que tu me donnes selon la promesse de ta Parole. Au nom de Jésus-Christ. Amen


Priez le Seigneur avec vos propres paroles aussi, et soyez reconnaissant. Dieu ne peut pas mentir, et si vous êtes sincère, Il sera fidèle pour vous pardonner, vous purifier, vous transformer. L'apôtre Jean a écrit : « Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (Jean 1.9). La Parole enseigne aussi : « Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé » (Rom. 10.13).


Si vous avez prié pour que le Seigneur vous sauve, prenez contact avec nous pour nous en faire part. Nous vous invitons aussi à venir à l'Église afin de vous faire baptiser et de devenir un vrai disciple de Jésus-Christ.


Retour aux études

Eglise Evangélique Vie Nouvelle de Paris

01 39 56 27 30

EEVN siège pour tout courrier: 9 rue François Couperin 78530 Buc, France

henry.linderman@agmd.org

Contactez Nous