L’Importance du Baptême du Saint-Esprit et de l’Adoration en Langues


Nous ne croyons pas que le baptême de l’Esprit avec le signe de parler miraculeusement  en langues est indispensable au salut, mais qu’il est le signe du baptême de l’Esprit que le Seigneur veut pour tous les croyants, et le Seigneur souligne l'importance de ce baptême (Actes 1:4-8).  Selon Actes 2 les 120 fidèles qui ont obéis au Seigneur Jésus, en persévérant dans  la prière 10 jours ensemble, ont tous commencé  à glorifier Dieu, l'adorant dans de nouvelles langues comme le Saint-Esprit leur donnait de s'exprimer. Ils étaient ainsi baptisés et remplis du Saint-Esprit selon la promesse du Christ et de Joël 2.


Le Saint Esprit nous appelle au salut, nous convainquant de péché, de justice et de jugement (Jean 16), et il nous aide à  croire et à confesser que Jésus est Seigneur (Romains 10:9-13, 1 Cor. 12:3). Mais nous avons aussi besoin qu’il vienne sur nous selon Actes 1:8 et qu’il y ait le signe du parler en langues comme c’était le cas pour tous dans Actes 2, 10 et 19. Selon le Christ cette expérience miraculeuse nous donnera une puissance divine pour témoigner. Jésus avait dit que le parler en langues serait un signe pour les croyants (Marc 16:17). Pierre l’a reconnu comme un signe dans Actes 10 et 11.


Jésus avait ordonné à ses disciples de ne pas quitter la ville de Jérusalem mais d'attendre la promesse du Père, l'effusion de l'Esprit prophétisée par le prophète Joël dans Joël 2.28-32.  Jésus leur avait dit qu'ils recevraient une puissance, le Saint-Esprit survenant sur eux et qu'ils seraient ses témoins...(Actes 1.4-8).


La Bible indique que le parler en langues est pour tous les croyants et qu’il est le signe du baptême de l’Esprit.  Dans 1 Cor 14 Paul a écrit: Je veux que vous parliez tous en langues, et il a souligné l’importance du parler en langues  pour notre recueillement personnelle avec Dieu en privé. Il semble d’après ce que Paul a dit que tous parlaient déjà en langues à Corinthe car il a dit: je rends grâce à Dieu de ce que je parle en langues plus que vous tous. Mais il a dit qu’ils avaient besoin de plus d’ordre dans l’utilisation de cette manifestation. Paul voulait aussi qu’ils cherchent les dons mentionnés dans 1 Corinthiens 12. Il y a le parler en langue pour notre édification personnelle et pour la prière et l’adoration du Seigneur (1 Cor. 14) et il y a le don de la diversité des langues selon 1 Corinthiens 12 qui est exclusivement pour l’édification des autres.


Après que tous parmi les 120 fidèles dans la chambre haute de Actes 2 avaient parlé en langues, Pierre a dit : La promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loins en aussi grand nombre que le Seigneur les appellera.-Actes 2:37-39.


Jésus avait dit aussi que le parler en langues serait un signe suivant les croyants-Marc 16:17: En mon nom ils chasseront les démons, ils parleront de nouvelles langues...


C’était le signe du parler en langue dans Actes 10 qui a convaincu Pierre que les non- juifs dans la maison de Corneille avaient reçu véritablement le baptême du  Saint Esprit comme eux.


La question de 1 Corinthiens 12: Tous parlent-ils en langues se réfère au don de la diversité des langues qui est pour l’utilité commune et doit être interprêté ou comprise directement par les autres afin qu’ils soient édifiés.


Quant au parler en langue mentionné dans 1 Cor 14, pour adorer Dieu et pour être édifié personnellement, oui, Paul a dit qu’il voulait que tous parlent en langues. Il ne l’aurait pas dit si ce n’était pas possible ou si ce n’était pas la volonté de Dieu. Nous avons besoin de cette édification personnelle avant de pouvoir édifier d’autres personnes. Il a dit aussi: dans 1 Cor. 14 :  Je rends grâce à Dieu de ce que je parle en langues plus que vous tous... Celui qui parle en langues s’édifie.


Dans Actes chapitres 2, 10, et 19, nous voyons différents croyants baptisés du Saint-Esprit, et tous, sans exception, parlent en langues miraculeusement. Parfois ils prophétisent aussi, mais le signe qui convainc Pierre et qu'il mentionne, n'est pas le don de la prophétie, mais le parler en langues manifesté par tous dans la maison de Corneille ( étudiez s.v.p. Actes 10 et 11). Dans Actes 8 le parler en langues n’est pas mentionné mais que Simon l’ex-magicien offre de l’argent pour qu’il ait le pouvoir d’imposer ses mains aux gens qui voulaient être baptisés de l’Esprit, et cela indique qu’il y avait une manifestation miraculeuse évidente, sinon Simon n’aurait pas offert cet argent.


Oui, nous croyons que le baptême de l’Esprit avec le parler en langues est pour tout vrai croyant  dans toutes les  générations, et que c'est une promesse et un don destiné à tout croyant jusqu'au retour du Christ. Nous croyons que nous aurons besoin de ce don jusqu'à ce que  nous voyons le Seigneur face à face (1 Cor. 13:8-12). Joël avait parlé au chapitre 2 de cette expérience comme se passant jusqu'au moment où il y aurait le signe du soleil se changeant en ténèbres, et la lune en sang, juste avant le retour du Christ.

Mais l’expérience de la Pentecôte n’est pas automatique. Nous devons la demander et persévérer dans la prière pour recevoir comme Jésus l’avait dit dans Luc 11 et dans Actes 1:4-8. Nous devons surtout manifester notre amour pour le Seigneur en mettant ses commandements en pratique pour qu’il prie le Père afin que le Saint Esprit nous soit donné selon Jean 14:15-17.  Oui, nous avons tous besoin de cette puissance, le Saint-Esprit survenant sur nous afin que nous soyons ses témoins efficaces et afin de pouvoir adorer Dieu en esprit comme il le désire-Jean 4.


L'adoration du Père en d'autres langues est ce que Dieu désire de tous ( Jean 4). Adorer Dieu en esprit signifie l'adorer en d'autres langues (comparez Jean 4 et 1 Cor. 14.2 et 14-17).  L'apôtre Paul a dit :  tu rends d'excellentes actions de grâce (adorant en langues). Dieu cherche de tels adorateurs qui l'adoreront en esprit et en vérité. Mais, il est clair que cette adoration nous fortifiera aussi ! C’est pour notre recueillement personnel.


Mon frère, le pasteur Richard Linderman, s'est converti et a été baptisé du Saint-Esprit avec le signe de parler en langues miraculeusement quand il n'avait que douze ans. Ils passait deux heures chaque soir priant en d'autres langues, et en un an, il avait lu la Bible complètement deux fois. Il était tellement changé, qu'à l'âge de treize ans, les portes s'ouvraient pour qu'il ait l'occasion de prêcher l'évangile. Il prêche toujours, étant pasteur d'une église en face de l'université de Princeton, dans l’Etat du New Jersey. Cette même expérience m'a tellement changé que la timidité qui me paralysait a été chassée. Depuis l'âge de dix-sept ans je prêche aussi l'évangile glorieux de Jésus-Christ.


Aujourd'hui, plus de 300 millions de croyants adorent Dieu miraculeusement en d'autres langues. Si vous n'avez pas encore fait cette expérience, sachez qu'elle est pour vous, et qu'elle vous rendra plus fort et victorieux. Quand j'étais encore à l'école biblique, il y avait un groupe des bas-fonds de New York à l'école aussi, d'anciens membres et chefs de gangs convertis grâce au ministère de David Wilkerson. Ils m'ont dit que grâce à cette expérience avec le Saint-Esprit et le parler en langues, ils avaient pu abandonner le péché, les drogues dures, et leur ancienne vie, de jour au lendemain. Si vous voulez être victorieux, je vous encourage à recevoir ainsi le Saint-Esprit dans sa plénitude.


Selon Jésus dans Luc 11, nous devons persévérer dans la prière et l'adoration pour le recevoir.  Les apôtres ont persévéré 10 jours ensemble. Nous devons surtout aimer Jésus Christ et vouloir le prouver en mettant ses commandements en pratique...Jean 14:15-26. Nous devons vouloir également sa puissance pour être des témoins efficaces. Si vous êtes sincères et que vous co-opérez avec le Saint-Esprit, il vous donnera le signe qui est le parler en langues. Sachez néanmoins qu'il ne vous forcera pas à parler en langues. Vos lèvres commenceront peut-être à trembler, mais il sera nécéssaire que vous disiez les sons et les mots qu'il placera dans votre coeur. Il faudra une certaine mesure de foi, car vous ne comprendrez pas ces mots. Plus tard, Dieu vous donnera peut-être le don d'interpréter ces langues, mais au début, vous serez obligés de vous lancer par la foi. Si une vrai adoration monte de votre coeur, vous serez rempli de son Esprit, de son amour et de sa puissance, selon la promesse !

______________________________

* Quelqu’un M’a dit qu’il avait 4 versets qui prouvaiENt que le parler en langue n’était pas le signe du baptême de l’Esprit.  Voici ma réponse:



Nous ne croyons pas que le baptême de l’Esprit avec le signe de parler en langues est indispensable au salut, mais qu’il est le signe du baptême de l’Esprit que le Seigneur veut pour tous les croyants.


Voici ma réaction à vos versets:


Éphésiens 1:13-14  13 En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint Esprit qui avait été promis,14 lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s'est acquis, à la louange de sa gloire.

………………………………………..

•     Paul s’adressait à l’Eglise d’Ephese ici, et rien ne nous dit que tous ne parlaient pas en langues dans cette Eglise. Cette Eglise a été commencée dans Actes 19 et les douze hommes pour qui Paul a prié ont tous parlé en langues en étant baptisé du Saint Esprit selon le chapitre. Paul est resté deux ans dans cette Eglise et priait sans aucun doute pour tous les nouveaux convertis  de la même manière, et logiquement avec le même résultat.

•     Avant de prier pour eux, Paul avait demandé à ces 12 hommes s’ils avaient reçu le Saint Esprit quand (ou depuis) qu’ils avaient cru. Et quand il demandait cela, il croyait qu’ils avaient déjà été baptisés d’eau. Le baptême de l’Esprit n’est pas donné automatiquement avec le baptême d’eau. Dans Actes 8 tous étaient déjà baptisé d’eau, mais le Saint Esprit n’était pas encore venu sur eux comme Jésus l’avait dit dans Actes 1:8. Oui, dans Actes 8 :16 nous lisons «  Car il (le Saint Esprit) n'était encore descendu sur aucun d'eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Dans Luc 11 le Seigneur a indiqué qu’on devait demander le Saint Esprit et persévérer pour recevoir.  


1 Corinthiens 12:1313 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.

……………………………………………………………………..

•     Paul écrivait aux Corinthiens qui parlaient déjà en langues, et même trop dans les Assemblées (Je rends grâce à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous TOUS… 1 Cor 14:18). Paul leur a dit  néanmoins qu’il voulait que tous parlent en langues…1 Corinthiens 14:5, mais uniquement dans leur recueillement personnel, à moins de pouvoir l’interprêtrer dans l’Eglise pour que tous en soient édifiés.

•     Et Pierre dans Actes 10 et 11 a accepté les premiers non juifs dans le corps du Christ (l’Eglise) en les baptisant d’eau parce qu’ils ont tous parlé en langues comme les apôtres le jour de la Pentecôte en étant baptisé de l’Esprit.


2 Corinthiens 1: 21 Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est Dieu, 22 lequel nous a aussi marqués d'un sceau et a mis dans nos coeurs les arrhes de l'Esprit.

……………………………….

•     Ce passage est aussi adressé aux Corinthiens qui parlaient en langues, et quand  

on ajoute le verset 21 on voit plusieurs choses qui ne sont pas expérimenté  forcément en même temps.


Romains 8 :9 déclare que si quelqu’un n’a pas l’Esprit du Christ il ne lui appartient pas, mais le verset ne dit pas que le Saint Esprit devait être en eux ou qu’il devait venir sur eux ou qu’il devait être baptisé ou remplis de l’Esprit. Être « rempli » de l’Esprit qui est la déscription de Actes 2 est en plus à être renouvelé continuellement selon Ephésiens 5 :18-20.

…………………………………………………………..

•     Jésus Christ avait dit à ses disciples que le Saint Esprit était déjà avec eux, mais     

qu’il serait en eux. Et dans Actes 1:8 le Seigneur parle du fait que le Saint Esprit viendrait sur eux. Dans Actes 2, ils sont remplis. Si la déscription est variée, le jour de la Pentecôte ils ont tous parlé en langues. Tous ont parlé en langue dans Actes 19. Quand Paul et les croyants en Samarie ont été baptisé du Saint Esprit le parler en langue n’était pas mentionné, mais nous savons que Paul a dit : Je rends grâce à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous (1 Cor. 14), et le baptême de l’Esprit dans Actes 8 était accompagné d’un miracle évident, car Simon, l’ancien magicien, a offert de l’argent à Pierre afin de pouvoir imposer ses mains aux gens pour qu’ils reçoivent le Saint Esprit. Si rien ne se passait il n’aurait pas réagi de la sorte. Et Pierre a baptisé d’eau les premiers non juifs dans Actes 10 parce qu’ils ont parlé tous en langues comme eux. C’était le signe pour lui. Il s’était sans doute souvenu des paroles du Christ qui dans Marc 16:17 avait dit que le parler en langue serait un signe.


•     Paul a dit dans 1 Corinthiens 14 : Celui qui parle en langue s’édifie. Je désire que

vous parliez tous en langues (il ne l’aurait pas dit s’il n’était pas possible, ou la volonté de Dieu). Tu rends d’excellentes actions de grace. Je rends grace à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous (cela indique que tous parlaient en langue déjà à Corinthe ainsi que le verset 23). Mais tous n’avaient pas forcément le don de la diversité des langues qui est pour l’édification des autres selon 1 Cor 12.


Paul a demandé dans 1 Cor. 12 : Tous parlent-t-ils en langues ? Tous prophétisent-t-ils ? Beaucoup de gens imaginent que la réponse est non, mais trois remarques s’imposent :

1. Paul se référait aux dons qui édifiaient les autres dans 1 Cor.12…la diversité des langues, contenant un message de Dieu pour l’édification des autres comme pour le don de la prophétie.


Dans 1 Cor 14 Paul expliquait le parler en langue que tous manifestaient déjà à Corinthe, mais qui étaient pour leur édification personnelle (vs4), et pour leur communion avec Dieu (vs2), et pour l’adoration de Dieu (vs17 et vs14-15 et Jean 4)

       3. Paul a indiqué que c’était possible que tous prophétisent (vs24) et il a dit

        qu’il  désirait que tous parlent en langues (afin de bénéficier de toutes les choses

        positives qu’il cite dans 1 Cor. 14). Mais il voulait qu’ils aillent plus loin afin de  

        recevoir les dons  qui pouvaient édifier les autres.


•     Le Seigneur avait dit dans Marc 16 :17 que l’un des signes qui suivrait les croyants serait qu’ils parleraient de nouvelles langues.


Il est possible d’imaginer que le Saint Esprit pourrait venir sur une personne sans que la personne ne parle en langues car il ne forcera personne, et la personne doit dire elle-même ce qu’il mettra dans son coeur. Et évidemment elle peut bloquer cela, refusant de co-opérer. Mais comment en être sûr qu’on est baptisé de l’Esprit si on ne parle pas en langues ? Tous ont parlé en langues dans Actes 2, 10 et 19, et comme nous l’avons expliqué, rien ne nous indique que tous ne parlaient pas en langues pour adorer le Seigneur en étant baptisé de l’Esprit.  Tout semble indiquer en tout cas que c’est la volonté de Dieu.


Si on ne parle pas en langue, peut-on dire qu’on est réellement  rempli et pleinement sous le contrôle du Saint Esprit ? Et s’il n’y a pas le parler en langue, on ne pourra pas bénéficier de tout ce que Paul a dit en bien du parler en langues dans 1 Corinthiens 14. On s’édifie par le parler en langue…on parle à Dieu et l’adore par le parler en langue, etc.


Je ne serai pas dans le ministère, ni mon frère, si on n’avait pas fait l’expérience de la Pentecôte avec le signe de parler en langue. Et si on n’avait pas continué à prier et à adorer Dieu en langues.


Il y a une puissance par l’Esprit que nous reçevons et dont nous avons besoin par le parler en langue (Actes 1:8, 2, 1 Cor. 14, 2 Timothée 1:6-7).


---------------------------------------------------------------------------

Voici une petite étude par le pasteur David Cizeron à cet égard:

L’utilité du parler en langue et de la prière par le Saint-Esprit


J’aimerais ici aborder un point important concernant la vie de l’Esprit, donc la vie de Pentecôte. Un des aspects de cette vie puissance de l’Esprit est « le parler en langue et la prière par le Saint-Esprit ».


Rappelons quelques passages favoris du Nouveau Testament à ce sujet :

PARLER EN LANGUE

Marc 16:17 « Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : En mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues »

Actes 2:4 « Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. »

Actes 10:46 « Car ils les entendaient parler en langues et exalter Dieu. »

Actes 19:6 « Paul leur imposa les mains, et le Saint–Esprit vint sur eux ; ils se mirent à parler en langues »

1 Corinthiens 12:10 «  à un autre, (le don) d’opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, [b][color=0033FF]diverses sortes de langues ; à un autre, l’interprétation des langues. »

1 Corinthiens 14:2 « En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères. »

1 Corinthiens 14:4 « Celui qui parle en langue s’édifie lui–même ; celui qui prophétise édifie l’Église. »

1 Corinthiens   14:5 « Je veux que vous parliez tous en langues, mais je veux encore plus, que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que l’Église en reçoive édification. »

1 Corinthiens 14:39 « Ainsi donc, frères, aspirez à prophétiser, et n’empêchez pas de parler en langues. »

Remarque : la Bible mentionne un parler « EN LANGUE » et non un « bla bla bla » stupide. Certes, je crois qu’il y a une croissance dans l’exercice de ce miracle et aussi une diversité de langues que Dieu peut donner.


PRIER PAR L’ESPRIT

Romains 8:26-27 « De même aussi l’Esprit vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui–même intercède par des soupirs inexprimables ; et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est l’intention de l’Esprit : c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. »

1 Corinthiens 14:14 « Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. »

1 Corinthiens 14:15 « Que faire donc ? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence »

1 Corinthiens 14:16 « Autrement, si tu rends grâces par l’esprit »

Ephésiens 6:18 « Priez en tout temps par l’Esprit, avec toutes sortes de prières et de supplications. Veillez–y avec une entière persévérance. Priez pour tous les saints »

Philippiens 1:19 « car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l’assistance de l’Esprit de Jésus–Christ  »

Jude 1:20 « Mais vous, bien–aimés, édifiez–vous vous–mêmes sur votre très sainte foi, priez par le Saint–Esprit »

Si nous ne connaissons pas l’utilité de ce don, nous l’ignorerons, le mépriserons, pire le refuserons et le rejetterons. Si nous comprenons l’utilité de ce qui nous est offert, nous le recevrons avec empressement et jouirons de ses bénéfices.

Considérons quelle est l’utilité et le but du parler en langues et de la prière par l’Esprit.


1-C’EST UNE GRANDE PROMESSE FAITE PAR LE CHRIST.

« En mon Nom, ils parleront de nouvelles langues » Mc.16/15.

Nous ne pouvons pas ignorer cette merveilleuse promesse, au même titre que nous ne voulons pas ignorer les autres faites dans ce même verset. Ce miracle accompagne la prédication de l’Evangile et est la confirmation que le Christ, le Seigneur, travaille avec ceux qui le prêchent. Ce miracle s’est produit le jour de la Pentecôte, à Samarie, cher Corneille, à Ephèse et dans la vie de Saul de Tarse et dans la nôtre.


2-PARLER À DIEU.

1 Corinthiens 14:2 « En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères. »

Nous touchons un point essentiel pour le chrétien. Celui qui parle en langue, parle à Dieu. Parler à Dieu c’est prier. Ceci est confirmé par la déduction du verset de1 Corinthiens 14:15 : « Que faire donc ? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence »

Nous comprenons aisément ce que veut dire prier par l’intelligence. C’est prier, parler à Dieu, dans notre langue maternelle ou dans une langue que nous avons apprise à l’école par exemple, et que nous maîtrisons. Nous fabriquons les pensées dans notre tête et ces pensées se transforment en mots, en phrases et nous les prononçons avec notre langue par notre bouche.

Prier en langue c’est l’action de l’Esprit qui remplit notre cœur et met sur notre langue des mots, des phrases qui viennent de l’Esprit et par lequel nous parlons à Dieu. Le Roi David s’exprime de la sorte, quoiqu’il n’ait jamais connu la Pentecôte, mais quand même était un homme oint de l’Esprit : Ac.2/26 « Voilà pourquoi mon cœur se réjouit et ma langue est dans l’allégresse »

Celui qui parle en langue, parle à Dieu et il dit des mystères.

Le jour de la Pentecôte, ceux qui comprenaient les langues disaient : « Nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. » Chez Corneille, Pierre et les six frères qui l’avaient accompagné « les entendaient parler en langues et exalter Dieu » Ac.10/46. Seul le St Esprit pouvait permettre aux croyants de magnifier ainsi la grandeur de Dieu. Cela peut être sous la forme de prières, de louanges, de chants, d’actions de grâces…Même Paul déclare que quelqu’un priant en langues « rend grâces par l’Esprit » et même « rend d’excellentes actions de grâces »

Remarque :

* Ce parler en langue peut être compris si la langue prononcée est la langue maternelle d’une personne présente quand le parler en langue est donné. Comme ce fut le cas pour certains le jour de la Pentecôte. Ce parler en langues peut être compris par quelqu’un de présent qui aurait appris cette langue de manière académique.

Dans le rassemblement de l’Eglise entière, le parler en langue doit toujours être interprété pour l’édification. Sinon il vaut mieux « parler à Dieu et à soi même » 1Cor.14/28. Donc parler en langues dans l’Eglise à voix basse.


3-EN RAISON DE NOTRE FAIBLESSE.


3.1- FAIBLESSE DE LA CHAIR.

Ro.8/13 « Si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, »


3.2- FAIBLESSE A CAUSE DE NOS LIMITATIONS.

Ro.8/26 «De même aussi l’Esprit vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières. »

Par le Saint Esprit notre champ de prière est illimité. Dans notre langue maternelle, nous sommes limités car nous ne pouvons aller au-delà de ce que nous avons appris. Mais l’Esprit est omniscient « Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu… De même, personne ne connaît ce qui concerne Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin de savoir ce que Dieu nous a donné par grâce. » 1Cor.2/10-11.


4-IL INTERCEDE

Il se positionne entre Dieu et nous. Ro.8/26 « Mais l’Esprit lui–même intercède par des soupirs inexprimables » Il communique les désirs, les intentions, la volonté de Dieu. Dieu nous révèle ses plans et nous savons.

1Cor.2/10-11 « A nous, Dieu nous l’a révélé par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. Qui donc, parmi les hommes, sait ce qui concerne l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît ce qui concerne Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin de savoir ce que Dieu nous a donné par grâce.


5-EN FAVEUR DES SAINTS

L’objectif de cette intercession, de la prière de l’Esprit c’est le corps, les saints, l’Eglise. Le Saint Esprit est l’artisan de l’édification et de l’unité de l’Eglise.

Ac.9/13 « L’Église était en paix; elle s’édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et progressait par l’assistance du Saint–Esprit. »

Le Saint Esprit continue le travail de Jésus qui a dit « Je bâtirai mon Eglise. » Et il le fait par nous.

Par le parler en langue, nous nous édifions nous-même 1Cor.12/4.

Par la prophétie, l’interprétation et les autres dons spirituels nous édifions l’Eglise. 1Cor.12/4, 12,26.

Dieu a une vision large. Il parcourt des yeux toute la terre ; La nôtre est étroite, restreinte, centrée souvent sur nous-mêmes. Dieu a en vue l’ensemble du corps, son Eglise. Quelque soit le lieu où elle se trouve. Et il se sert des membres du corps, remplis du Saint Esprit pour accomplir ses desseins de grâce en vue de l’édification du corps tout entier.


Nous pourrions donner de nombreux exemples confirmant cela.

C’est pourquoi il est écrit : « Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus–Christ et par l’amour de l’Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur » ; Si le Saint Esprit nous inonde, son amour sera aussi déversé. Et grâce à toutes les jointures qui soutiennent fortement le corps nous tirerons du Christ, le chef, la tête, l’accroissement dans la mesure qui convient à chaque partie, chaque membre et nous nous édifierons dans l’amour. Eph.4/16.


6-C’EST LE LIEU DU REPOS, LA CONSOLATION

1Cor.14/14 « Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. » (Notre intelligence fait « roue libre »)

Cp ; Esaïe 28/11-12 « Hé bien ! C’est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare que l’Eternel parlera à ce peuple. Il lui disait : Voici le repos, Laissez reposer celui qui est fatigué »


7-LE SAINT ESPRIT DONNE LA PUISSANCE

1-Pour le témoignage.

2-Pour la Prière.

3-Pour vaincre les désirs de la chair


8-CONCLUSION

1Thess.8/5 : « N’éteignez pas l’Esprit »

1Cor.14/5 : « Je veux que vous parliez tous en langues »

1Cor.14/39 : « N’empêchez pas de parler en langues. »

Jusqu’au retour de Jésus le Saint Esprit et l’Eglise s’accorderont dans l’unité de la prière. Apoc.21/17 « L’Esprit et l’épouse disent : Viens ! »


Remplis du Saint Esprit nous serons un fleuve de bénédictions pour l’Eglise.

Jn.7/37 « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive (Edification personnelle). Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, (Edification de l’Eglise) comme dit l’Écriture. Il dit cela de l’Esprit qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en lui »




01 39 56 27 30

EEVN siège pour tout courrier: 9 rue François Couperin 78530 Buc, France

henry.linderman@agmd.org

Eglise Evangélique Vie Nouvelle de Paris : chrétienne, protestante, de la Pentecôte, des Assemblées de Dieu de France,

Nous annonçons le plein Evangile : Jésus-Christ sauve, délivre, baptise du Saint-Esprit, transforme les vies et accomplit des miracles de guérison.